L’obligation de tenir un registre d’élevage résulte de l’arrêté du 5 juin 2000. Le nouvel environnement des exploitations (mise en application du règlement européen sur l’hygiène et la traçabilité, demandes de subventions FranceAgriMer, MAE…) rend son utilisation indispensable.

Cette obligation légale  concerne tous les apiculteurs, que des produits de la ruche soient vendus ou pas. Dès l’acquisition d’un premier essaim ou ruche, le Registre d’élevage apicole doit être ouvert, tenu à jour et conservé durant 5 ans.

Arrêté du 5 juin 2000 relatif au registre d’élevage